Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Ageratina adenophora

Noms communs :

Eupatoire glanduleuse

Règne :

FLORE

Organisme :

Plante terrestre

Famille :

Asteraceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Habitats rudéraux, bords de cours d’eau, milieu frais à humide

Origine géographique :

Métropole

Nom anglais :

Croftonweed

Auteur :

(Spreng.) R.King & H.Rob. (1970)

Introduction en France :

Métropole

Date de rédaction :

  18/04/2023, version 1

Contribution :

Guillaume Fried, Anses

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion.

Les premières mentions de l’espèce en dehors d’un jardin remontent au XXème siècle dans une commune des Alpes-Maritimes (Fried, 2023). L’espèce reste relativement discrète et absente des flores de France, mais au début des années 1980, Alziar (1984) constate que l’espèce s’est considérablement développée dans les zones rudérales (murs, jardins abandonnés) entre Menton et Monaco. Des signalements plus récents, au cours des années 2010-2020 (Conservatoire botanique national méditerranéen, 2023), confirment cette tendance à l’expansion.

En Europe, il n’existe pas à ce jour de mesures de son impact sur les communautés végétales dans les habitats envahis. Si l’on en juge par les densités de tige d’A. adenophora  autour des ruisseaux de certains vallons de la Riviera, ces impacts sont probablement significatifs (Fried, 2023). Des études sur la biodiversité et les services écosystémiques en Chine, en Inde et au Népal indiquent qu’une fois installée A. adenophora peut rapidement former un peuplement dominant, exclure des espèces indigènes et modifier de manière significative les caractéristiques édaphiques des stations colonisées (Wan et al., 2010), allant jusqu’à provoquer un déclin significatif de la richesse spécifique dans différents habitats (Fu et al., 2017). La plante est également toxique pour le bétail et peut avoir des impacts négatifs sur le rendement des cultures et les pâturages (EPPO, 2023).L’Eupatoire glanduleuse est classée officiellement comme espèce envahissante et règlementée à ce titre au Portugal (décret-loi n° 92/2019 du 10 juillet 2019) et en Espagne (décret royal 630/2013).

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement
Fried, G. 2023. Ageratina adenophora (Spreng.) R.M. King & H. Rob. (Asteraceae) : une plante exogène au potentiel invasif sous-estimé ? https://doi.org/10.34971/T3QJ-9087

Alziar G., 1984. Sur quelques plantes naturalisées de la Côte d’Azur. Biocosme Mésogéen 1 : 57-69.

Conservatoire botanique national méditerranéen, 2023. Simethis – module Flore [online], http://simethis.eu (accédé le 06/01/2023)

Fu D., Wu X. & Duan C., 2017. Effects of the invasive herb Ageratina adenophora on understory plant communities and tree seedling growth in Pinus yunnanensis forests in Yunnan, China. Journal of Forest Research, 23 (2) : 112-119.

Wan F., Liu W., Guo J., Qiang S., Li B., Wang J., … & Wang W., 2010. Invasive mechanism and control strategy of Ageratina adenophora (Sprengel). Science China Life Sciences 53 : 1291-1298.

Wang R. & Wang Y.Z., 2006. Invasion dynamics and potential spread of the invasive alien plant species Ageratina adenophora (Asteraceae) in China. Diversity and Distributions 12 : 397-408.

Règlementations

Règlementation :

Espèce non réglementée.

Règlementation outre-mer :