Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Ailanthus altissima

Noms communs :

Ailante glanduleux, Faux-vernis du Japon

Règne :

FLORE

Organisme :

Arbre

Famille :

Simaroubaceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Grèves des rivières, ripisylves

Origine géographique :

Métropole

Nom anglais :

Tree of heaven

Auteur :

(Miller) Swingle, 1916

Introduction en France :

Métropole

Date de rédaction :

27/10/2020, version 3

Dernière mise à jour :

mise à jour réglementaire 19/02/2021

Contribution :

Annabel Porté (INRA Bordeaux), Delphine Fallour-Rubio (ONF), Jérôme Dao (CBN des Pyrénées et de Midi-Pyrénées) et Aurélien Caillon (CBN Sud Atlantique)

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Répartition :

Pas de modalité de gestion connue actuellement.

L’Ailante glanduleux a été introduit en France en 1786, pour réaliser les alignements ligneux dans les avenues et remplacer le Tilleul dans les parcs urbains, mais aussi pour l’élevage du ver à soie (Muller, 2004).Très bien adapté au stress des milieux antrophisées, l’Ailante tolère les polluants des milieux urbain et possède une capacité à rejeter des souches et à drageonner vigoureusement (Fried, 2012). La plante semble coloniser préférentiellement les milieux fortement anthropisés (friches, abords d’habitations, etc.) et dans un second temps les milieux naturels thermophiles (ourlets de dune boisée, fourrés dunaires et coteaux calcaires).

L’Ailante peut provoquer des modifications phytosociologiques et paysagères du fait des substances allélopathiques qu’il produit (appelées « l’ailanthone »), qui inhibent la croissance des autres espèces présentes et favorise la formation de peuplements monospécifiques denses (Muller, 2004). Une odeur forte et désagréable, est dégagée via son feuillage et ses fleurs mâles.

Replay Webinaire REX Ailanthus altissima

(CBN Pyrénées et Midi-Pyrénées, 2022)