Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Amaranthus hybridus

Noms communs :

Amaranthe hybride

Règne :

FLORE

Organisme :

Herbacée

Famille :

Amaranthaceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Alluvions des cours d’eau

Origine géographique :

régions tropicales et subtropicales d’Amérique

Nom anglais :

Green Amaranth, Smooth pigweed

Auteur :

Linné, 1753

Introduction en France :

Métropole et outre-mer

Date de rédaction :

25/04/2016, version 1

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

Le contrôle mécanique ou manuel d’A. cordifolia est difficile. Toutes les parties de la liane doivent être supprimées, en incluant les racines tubéreuses et les parties grimpantes afin d’éviter tout rejet. Il est recommandé de placer des bâches sur les chantiers d’intervention pour éviter la dispersion de tout fragment. Les plantes peuvent être arrachées tout au long de l’année et les déchets doivent être évacués pour être incinérés et ne doivent pas être entreposés dans le milieu naturel. La pose de bâches opaques sur le sol après traitement est également possible pour éviter tout rejet. Un traitement sur du très long terme est nécessaire. Dans certaines zones, des repousses ont été observées après 15 ans de traitement, issues de fragments de plantes restés dans la canopée.

Les amaranthes ont été introduites en Europe au XVIème siècle comme plantes d’ornement. Les premières observations mentionnées en France d’Amaranthus albus datent de 1500 (SIFlore).Les amaranthes colonisent les cultures estivales et font partie des adventices les plus fréquentes dans les cultures de maïs, les cultures maraîchères, les vignes, les friches, les alluvions récentes des rivières (Fried, 2012). Aucun impact sur la biodiversité n’a été documenté.

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Règlementations

Règlementation :

Règlementation outre-mer :