Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Araujia sericifera

Noms communs :

Araujia porte-soie , Kapok, Plante cruelle

Règne :

FLORE

Organisme :

Liane

Famille :

Apocynaceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Lits asséchés des rivières

Origine géographique :

métropole

Nom anglais :

Cruel plant, Mothcatcher

Auteur :

Brot., 1818

Introduction en France :

métropole

Date de rédaction :

  24/07/2017, version 2

Contribution :

Christophe Pineau, Cerema Ouest

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

La gestion de l’espèce repose sur la surveillance et la détection précoce de sa présence, l’éradication des populations détectées et les traitements préventifs pour éviter sa dissémination (voir les disposition de l’arrêté du 21 juillet 2010).

Plus d’information sur la lutte en région sur les sites des Fredon : Fredon Corse, Fredon Occitanie, Fredon PACA.

L’Araujia porte-soie a été introduit pour l’ornement. Il est aujourd’hui naturalisé dans les départements du pourtour méditerranéen et dans quelques départements de Midi-Pyrénées (Haute-Garonne et Ariège) (Georges et Chapuis 2009).

L’espèce peut grimper dans la végétation et étouffer des arbustes et des arbres. Elle peut entraver la régénération des espèces indigènes mais son impact en France rester à évaluer (Fried, 2012). Sa répartition et sa propension à se disséminer grâce à ses nombreuses graines anémochores justifient le fait qu’Araujia sericifera figure sur la liste des espèces invasives potentielles à surveiller attentivement pour la zone méditerranéenne établie par Abouccaya (1999) (Georges et Chapuis 2009). L’Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (EPPO) l’a placé en 2012 sur sa liste d’observation (OEPP, 2012).

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Règlementations

Règlementation :

Espèce non réglementée.

Règlementation outre-mer :