Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Cortaderia selloana

Noms communs :

Herbe de la pampa

Règne :

FLORE

Organisme :

Herbacée

Famille :

Poaceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Pelouses humides, marais, fossés, berges de cours d’eau

Origine géographique :

Amérique du Sud (Chili, Brésil, Argentine)

Nom anglais :

Pampas Grass

Auteur :

(Schultes & Schultes f.) Ascherson & Graebner, 1900

Introduction en France :

Métropole et outre-mer

Date de rédaction :

26/04/2016, version 1

Contribution :

Léna Rabin (FMA), Yohan Petit (OEC)

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

La fauche précoce peut être envisagée pour contrôler les populations de Xanthium spp. Ces espèces se reproduisant uniquement par voie sexuée, la suppression des graines pendant au moins 3 ans peut donner de bons résultats. Les pieds individuels peuvent être facilement arrachés après la floraison, il convient d’incinérer les plantes pour s’assurer que les graines sont bien détruites (CABI, 2015).

L’Herbe de la Pampa a été introduite en Europe par un horticulteur écossais entre 1775 et 1862. Elle a été introduite en France à partir de graines collectées en Équateur et a été cultivée au Jardin des Plantes de Montpellier en 1857. Sa production commerciale a commencé en 1874 (FCBN). Largement plantée, en particulier dans les années 1960-1980, l’Herbe de la Pampa a commencé à se répandre de manière plus dynamique à partir des années 1990 (Fried, 2012). Elle a également été recommandée dans d’autres régions du monde (Nouvelle-Zélande, Californie) comme fourrage, protection contre le vent et stabilisateur de sol (Muller, 2004).

L’Herbe de la Pampa est une espèce à croissance rapide hautement compétitive, utilisant une grande quantité de ressources nutritives au détriment de la flore indigène. Sa croissance rapide et l’accumulation d’une biomasse aérienne et souterraine importante lui permettent de capter la lumière, l’humidité et les nutriments au détriment des autres plantes. La grande quantité de matériaux qu’elle produit est hautement inflammable, augmentant sérieusement les risques d’incendies. Son installation conduit souvent à une modification de la structure et de la composition de la végétation. Sa colonisation représente une menace pour les sites côtiers, dunaires et les pelouses une fois que les plantules sont installées (Fried, 2012 ; Muller, 2004).

Gestion de l’Herbe de la Pampa dans les cirques de Salazie et de Mafate (La Réunion)

Gestion de l’Herbe de la Pampa par la Compagnie nationale du Rhône (en cours de rédaction)
Aboucaya A. 2013. Bilan des recherches scientifiques et des actions de gestion concernant les plantes exotiques envahissantes terrestres menées au sein du Parc national de Port-Cros (Var, France). Sci. Rep. Port-Cros natl Park, 27 : 415-435.

Fried G. 2012. Guide des plantes invasives. Belin, Paris, 272 pp.

Muller S. (coord.). 2004. Plantes invasives en France. Muséum national d’Histoire naturelle, Paris. 168 pp.

Communauté de communes d’Oléron. 2012. Les espèces exotiques envahissantes. L’herbe de la Pampa. 1 pp.

Ministerio de medio ambiante y medio rural y marino de Espana. 2011. Plan de control y eliminacion de especies vegetales invasoras de sistemas dunares. Ecologia litoral. 157 pp.

ONF. 2017. Méthodes de lutte contre les plantes envahissantes. Fiches techniques. GIER. 4 pp.

UICN France, 2015. Les espèces exotiques envahissantes sur les sites d’entreprises. Livret 2 : Identifier et gérer les principales espèces, Paris, France, 96 pp.

Charpentier, A., Kreder, M., Besnard, A., Gauthier, P. et Bouffet, C. 2020. How Cortaderia selloana, an ornamental plant considered highly invasive, fails to spread from urban to natural habitats in Southern France.Urban Ecosystems .

Aude Nature. 2019. Les sentinelles contre l’Herbe de la pampa. Une espèce invasive en plein développement dans l’Aude. Rapport sur l’état des lieux de cette espèce dans l’Aude à l’attention des responsables politiques et techniques du Département. 18 pp.

Tarabon, S., Bertrand, R., Lavoie, C., Vigouroux, T., & Isselin‐Nondedeu, F. 2018. The effects of climate warming and urbanised areas on the future distribution of Cortaderia selloana, pampas grass, in France. Weed Research, 58(6), 413-423.

Règlementations