Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Corvus splendens

Noms communs :

Corbeau familier, Corneille d’Inde

EICAT Monde :

MO – Moderate

EICAT France :

MO – Moderate

Règne :

FAUNE

Organisme :

Oiseau

Famille :

Corvidae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Eau douce

Origine géographique :

Asie

Nom anglais :

House crow

Auteur :

Vieillot, 1817

Introduction en France :

Outre-mer (Île de la Réunion, Nouvelle-Calédonie) et métropole

Date de rédaction :

  09/12/2021, version 3

Contribution :

Jean-François Maillard (OFB), Patrick Barrière (CEN Nouvelle-Calédonie)

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Répartition :

L’Écureuil gris n’est pas encore présent en France mais son arrivée depuis la population italienne est probable, si dans les décennies à venir, elle n’est pas maitrisée. Des individus isolés sont parfois signalés et un individu femelle a été capturé dans le parc Montsouris à Paris en 2017, probablement issu d’un relâché de cages.

En France, il fait l’objet d’une surveillance active avec notamment une plateforme dédiée aux écureuils avec la possibilité d’effectuer un signalement : https://ecureuils.mnhn.fr/enquete-nationale. Une fois signalée, sa présence sera vérifiée et en cas de validation, une action de prélèvement effectuée.

En Grande-Bretagne, où il a conquis une bonne part du territoire, l’Écureuil gris peut être prélevé par différentes techniques. Le tir est une méthode efficace en hiver, en l’absence de feuilles. Une technique de prélèvement consiste à rechercher les boules de feuilles, brindilles où les écureuils se logent, et de les agiter pour procéder aux tirs lorsqu’un écureuil en est sorti. Le piégeage peut également se pratiquer à l’aide de cage-pièges appâtés. Il existe un panel de modèles développés en Grande-Bretagne capturant vivant ou tuant l’animal sur le coup. Présent en ville comme en zones rurales et forestières, la gestion est différenciée, notamment l’usage préférentiel du piège capturant vivant en sites urbains amenant aussi au développement de méthodes pour maitriser la fertilité. Les recherches sur l’immuno-contraception par l’administration d’appâts spécifique à l’Écureuil gris se poursuit et pourrait fournir une méthode plus efficace pour la gestion, moins intensive en main-d’œuvre et non létale.

En Italie, le contrôle de la population installée à proximité de Turin a été interrompue à la fin des années 1990 en raison de pressions d’une association de défense des animaux. De nouveaux projets axés sur la préservation de l’Écureuil roux d’Europe ont permis de relancer les actions de terrain. En Grande-Bretagne, la gestion de cette espèce passe aussi et surtout par de la communication auprès du grand-public.

A la Réunion, les premières observations de Corbeau familier ont été réalisées en 2004 à différents endroits de l’île. D’autres observations occasionnelles ont eu lieu, notamment en 2011 et 2013 (Robert, 2013). Les individus observés à la Réunion seraient originaire de l’île Maurice, où l’espèce est bien implantée. L’espèce est réputée pour faire du « bateau stop », c’est-à-dire de voyager comme passager des bateaux. C’est de cette manière qu’il a été introduit aux Pays-Bas depuis le milieu des années 1990. En France métropolitaine, quatre mentions sont répertoriées par la LPO (OpenObs, 2021), et leur relation avec la population des Pays-Bas reste à établir (Comolet-Tirman, 2017).

L’espèce est porteuse d’agents pathogènes entériques susceptibles de provoquer des maladies diarrhéiques chez l’homme (Ash, 1984 in Ryall, 1992). Il menace également les espèces locales (prédation des œufs et des jeunes) (Ryall, 1992) et provoque des dégâts dans les cultures et des nuisances diverses (dégâts sur les câbles électriques, les poubelles, etc.).

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement

Règlementations

Règlementation :

Espèce inscrite sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union Européenne, en application du règlement européen  n°1143/2014.

Espèce inscrite sur l’arrêté du 14 février 2018 relatif à la prévention de l’introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire métropolitain.

Règlementation outre-mer :