Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Cryptorchestia cavimana

Noms communs :

Cryptorchestia cavimana

Règne :

FAUNE

Organisme :

Crustacé

Famille :

Talitridae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Eau douce

Origine géographique :

Ponto-Caspien

Auteur :

Heller, 1865

Introduction en France :

métropole

Date de rédaction :

  31/07/2017, version 1

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

En Europe, l’Erismature rousse fait l’objet d’un plan international d’éradication depuis 1999 ; la France a quant à elle initié un programme de dès 1997.Les actions sont définies et mises en œuvre par l’Office Français de la Biodiversité et, sur les Réserves naturelles nationale et régionale du lac de Grand-Lieu (qui accueille un grand nombre d’individus), par la Société Nationale de la Protection de la Nature. Un nouveau plan national de lutte, élaboré pour la période 2015 – 2025, prévoit notamment de renforcer les moyens humains et matériels dédiés à la lutte et au contrôle plus stricte des détenteurs de spécimens captifs dans le cadre de l’application du règlement européen sur les EEE.

Un programme LIFE porté par l’OFB (LIFE Oxyura 17_NAT_FR_000542) est en route depuis octobre 2018 et, pour une durée de 5 ans, vise à assurer la complète maitrise de cette espèce, tant en nature qu’en captivité. La Société Nationale de Protection de la Nature est associée à ce programme spécifiquement pour les actions sur le lac de Grand-Lieu. Le projet LIFE a pour moyen le recrutement d’une équipe dédiée pour détecter, améliorer les techniques de lutte et prélever les oiseaux. Les services territoriaux et l’administration sont sollicités pour assurer la maitrise des individus en captivité dans l’objectif final que seules les structures telles que les zoos ou conservatoires puissent en conserver dans des conditions de maitrise complète.Les actions soutenues depuis plusieurs années par les services de l’OFB et la SNPN accrues par une équipe dédiée semble porter ses fruits avec pour l’hiver 2020, une taille de population hivernante France d’environ 70 oiseaux confirmant la baisse depuis quelques hivers.

Cryptorchestia cavimana présente une aire de distribution assez vaste en Europe et est mentionnée dans les estuaires de Pologne, Allemagne, Estonie. Elle est surtout présente dans les milieux saumâtres, mais peut remonter les cours d’eau et est observée dans le Danube, la Dnieper, le Rhin ou la Vistule (Konopacka et al., 2009).En France, l’espèce est mentionnée en Bourgogne. En Côte-d’Or, elle est localement présente sur les berges de la Saône et du canal de Bourgogne. On la rencontre également sur les bords du canal du Centre en Saône-et-Loire et sur les berges de l’Yonne (Bourgogne Nature, 2016 et Graf, 2007).

Ses impacts ne sont pas documentés, mais l’espèce formant généralement des populations de densité importante, des conséquences sont attendues sur la structure des communautés de faune riparienne (Konopacka et al., 2009).

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Règlementations

Règlementation :

Espèce non réglementée.

Règlementation outre-mer :