Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Eleocharis bonariensis

Noms communs :

Eléocharis de Bonarien, Souchet de Buenos Aires

Règne :

FLORE

Organisme :

Herbacée

Famille :

Cyperaceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Berges des cours d’eau et plans d’eau

Origine géographique :

Métropole

Auteur :

Nees, 1840

Introduction en France :

Métropole

Date de rédaction :

27/04/2016, version 2 

Contribution :

Christophe Pineau (CEREMA Ouest)

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

La méthode de gestion la plus employée en Afrique du Sud est la coupe suivi du brûlage de la zone colonisée. Les arbres sont coupés et laissés sur place pendant 12-18 mois avant d’être brûlés. Les plantules apparaissent l’hiver suivant et sont brûlées avant d’atteindre leur maturité. Un suivi est ensuite nécessaire pour éliminer les derniers rejets ou plantules. Le brûlage est une technique qui a néanmoins des impacts très importants sur les écosystèmes.

Un programme de contrôle biologique a début en Afrique du Sud en 1962. De nombreux agents de contrôle ont été testés : charançons, papillons de nuits, coléoptères et champignons. Le charançon Erytenna consputa et le champignon Glomerella cingulata f.sp. aeschynomene donnent les résultats les plus intéressants. Les actions de coupe et de brûlage sont ainsi couplées aux actions de lutte biologique (CABI, 2015).

Les premières mentions de l’espèce en France datent de 1961, dans le département de la Gironde (SIFlore).Aucun impact documenté actuellement.

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Règlementations

Règlementation :

Espèce non réglementée.

Règlementation outre-mer :