Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Erigeron canadensis

Noms communs :

Vergerette du Canada, Conyze du Canada

Règne :

FLORE

Organisme :

Herbacée

Famille :

Asteraceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Berges de cours d’eau

Origine géographique :

Amérique du Nord

Nom anglais :

Canadian fleabane

Auteur :

Linné, 1753

Introduction en France :

Métropole et outre-mer

Date de rédaction :

15/11/2017, version 2 

Contribution :

Christophe Pineau, Cerema Ouest

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

L’arrachage manuel peut être réalisé pour de petites surfaces colonisées (Technigro Australia, 2015). L’arrachage mécanique peut aussi être envisagé pour contrôler les populations de Pontederia cordata mais cette technique favorise la dispersion de fragments et le risque de dissémination de l’espèce. Des précautions doivent être prises (pose de filets et de barrages filtrants, gestion précautionneuse des déchets issus des interventions de gestion) (EPPO, 2015).

Introduite anciennement sur le territoire français vers 1650, cette espèce avait déjà colonisé une large partie du territoire 150 ans plus tard (Fried, 2012). Présente sur l’ïle de la Réunion.Dans les milieux naturels, l’impact de la Vergerette du Canada est faible, cette plante ne colonise que les habitats naturellement perturbés comme les berges de rivière. En Normandie, elle est toutefois signalée dans les pelouses et les dépressions humides des milieux dunaires. Au niveau mondial, c’est une adventice importante dans de nombreuses cultures. De nombreuses populations résistantes à différents herbicides se sont développées. La Vergerette du Canada est une des rares adventices qui concurrence véritablement la Vigne par l’abondance que peuvent atteindre ses populations et la taille de ses individus (Fried, 2012).

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Règlementations

Règlementation :

Espèce non réglementée.

Règlementation outre-mer :