Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Heracleum mantegazzianum

Noms communs :

Berce du Caucase

Règne :

FLORE

Organisme :

Herbacée

Famille :

Apiaceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Berges de cours d’eau, prairies humides

Origine géographique :

Caucase

Nom anglais :

Giant Hogweed

Auteur :

Sommier & Levier, 1895

Introduction en France :

Métropole

Date de rédaction :

  20/08/2021, version 2

Dernière mise à jour :

mise à jour réglementaire 22/02/2021

Contribution :

Etienne Branquart, SPW

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

L’arrachage manuel ou mécanique d’Hydrilla verticillata est une opération fastidieuse et relativement coûteuse. Les actions mécaniques peuvent être réalisées avec des engins classiquement utilisés pour la gestion des plantes aquatiques : bateau faucardeur, griffes, godets. Le faucardage et le moissonnage sont cependant déconseillés en lien avec le risque important de dispersion de fragment. La mise en assec ou l’abaissement des niveaux d’eau sont des mesures efficaces dans les plans d’eau de petite superficie (CABI et GISD, 2015).

Originaire du Caucase, la Berce du Caucase a été introduite en Europe du Nord et de l’Ouest au XIXème siècle. Elle fut d’abord cultivée comme plante ornementale dans les jardins botaniques d’où elle s’échappa (Grande-Bretagne, 1817, première population observée dans les milieux naturels en 1828). Après une période de latence de près d’un siècle, elle devint invasive dans les années 1960-1970.

La Berce du Caucase est très compétitive, par sa croissance rapide et sa grande taille. Elle forme des peuplements monospécifiques qui ont pour effet d’augmenter l’érosion des berges (Caffrey, 1999), de diminuer l’accès la la lumière pour les espèces indigènes (Page et al., 2006), de diminuer la richesse spécifique dans les milieux envahis (Pysek et Pysek, 1995). Par ailleurs, la sève d‘Heracleum mantegazzianum contient des furanocoumarines qui provoquent, au contact de la plante, de fortes réactions allergiques (dermatoses et brûlures), surtout lorsque la peau est exposée au soleil (Muller, 2004 ; Fried, 2012).Cette espèce peut engendrer des impacts pour la santé humaine.

Pour plus d’informations, consultez la page dédiée de l’Observatoire des espèces à enjeux pour la santé humaine : https://plantes-risque.info/plantes/berce-du-caucase/