Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Lysichiton americanus

Noms communs :

Faux arum, Lysichyte jaune, Lysichiton américain, Sphaigne des marais jaune, Arum bananier

Règne :

FLORE

Organisme :

Herbacée

Famille :

Araceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Tourbières, marécages, forêts riveraines, ripisylves

Origine géographique :

Nord des États-Unis

Nom anglais :

American skunk cabbage

Auteur :

Hultén & H.St.John, 1931

Introduction en France :

métropole

Date de rédaction :

  20/05/2016, version 1

Contribution :

Alexis Lebreton (ONCFS)

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

Le SMAGE des Gardons a réalisé plusieurs essais de traitement en 2014 sur l’espèce : arrachage manuel et débroussaillement mécanique. L’arrachage manuel a été réalisé en déracinant les pieds de Houblon dans différents milieux (mélanges d’herbacées, orties, canne de Provence et dans une roselière). Le débroussaillement mécanique a été réalisé avec une lame broyeuse et avec un couteau à taillis. Le broyage a permis la repousse du Houblon mais il n’a pas fleurit cette année. Le fauchage simple est à écarter, car le Houblon a repoussé de façon uniforme (en densité moindre que sur les secteurs non traités) mais cette technique ne limite pas le risque de libération du pollen et des graines. L’efficacité de l’arrachage manuel n’a pas pu être estimé, des crues à l’automne 2014 ayant considérablement modifié le site traité.

Introduite depuis 1901 au Royaume-Uni pour l’ornement (sous le nom erroné de L. camtschatcense), elle est ensuite signalée en milieu naturel dans diverses localités en Angleterre et en Irlande peu après la seconde guerre mondiale. Dans la seconde moitié du 20ème siècle elle est mentionnée en nature dans de nombreux pays d’Europe du Nord-Ouest : Allemagne début 1980 ; Suède (1981) ; Danemark (1981) ; puis Norvège (1994) ; Suisse (2003) ; Pays-Bas (2004) ; Finlande (2005) ; Belgique (2006) ; Pologne (présence de type échappée de jardin, espèce réglementée depuis 2011). En France, des populations ont été découvertes en 1995 en haute-vallée du Furan d’abord sur la commune de Le Bessat et ensuite sur Tarentaise (Loire), puis en 2005 à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne), deux stations où l’espèce est considérée comme naturalisée (la station de la Loire a fait l’objet d’une première action d’éradication en 2013 dans le cadre dun contrat de rivière). Deux mentions récentes de quelques pieds subspontanés sont datées de 2011 à Givors (Rhône) et de 2012 à Neufchâteau (Vosges) (LeBreton, 2007 et 2014).

Bertran, A. 2017. État des lieux sur l’Espèce exotique envahissante Lysichiton americanus Hultén & H. St. John sur les départements de la Loire et du Rhône. Conservatoire botanique national du Massif central, Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Auvergne-Rhône-Alpes, 17 p.