Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Persicaria polystacha

Noms communs :

Renouée à nombreux épis, Renouée de l’Himalaya

Règne :

FLORE

Organisme :

Herbacée

Famille :

Polygonaceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Berges de rivières

Origine géographique :

Extrême-Orient

Nom anglais :

Himalayan knotweed

Auteur :

H.Gross, 1913

Introduction en France :

Métropole, Saint-Pierre-et-Miquelon

Date de rédaction :

  25/02/2022, version 2

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Répartition :

L’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières.

L’espèce a été introduite pour l’ornement et est encore vendue en jardinerie. La Renouée de l’Himalaya a été introduite en Grande-Bretagne en 1900 et son premier signalement dans les milieux naturels date de 1917. En Belgique, l’espèce a été introduite en 1898 (CABI, 2016). En France, la première observation documentée date de 1915, dans le département du Loiret (SIFlore). Elle est actuellement dispersée sur le territoire français et est présente surtout en Bretagne et en Normandie, où elle est considérée comme envahissante (Fried, 2012).

Par son feuillage très dense, la Renouée de l’Himalaya entre en forte compétition pour la lumière avec la flore indigène. Sa croissance rapide et sa reproduction végétative permettent l’installation de populations denses et monospécifiques. Des risques d’érosion de la berge sont à craindre lorsque des peuplements se développement le long des cours d’eau (Fried, 2012). Aucune étude connue n’a évalué scientifiquement l’impact de K. polystachya sur la biodiversité indigène et les services écosystémiques connexes dans son aire d’introduction (EPPO, 2021). Cependant, des études menées dans l’aire de répartition naturelle montrent une diminution de la biodiversité là où l’espèce est abondante (Negi et al., 2021).

Pas de retour d’expérience de gestion connu actuellement.

Règlementations

Règlementation outre-mer :