Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Pittosporum tobira

Noms communs :

Pittospore du Japon

Règne :

FLORE

Organisme :

Arbuste

Famille :

Pittosporaceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Ripisylves, berges des cours d’eau

Origine géographique :

Japon – Chine

Nom anglais :

Japanese cheesewood

Auteur :

(Thunberg) W.T. Aiton, 1811

Introduction en France :

métropole et outre-mer

Date de rédaction :

  26/05/2016, version 1 

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

Très peu d’informations son disponibles concernant la gestion de la Glycérie striée. Quelques méthodes de sont cependant envisageables (CBN Bailleul, 2016). L’excavation peut-être pratiquée dans le cas d’une colonisation récente et sur de faibles surfaces. L’intégralité de la plante doit être retiré (rhizomes notamment) et le substrat soit être évacué et traité en déchetterie. Il peut être envisagé de herser les zones pour retirer les rhizomes, en plusieurs fois. Le bâchage peut être réalisé sur des taches isolées (bâche opaque) et permet d’empêcher l’accès à la lumière et aux jeunes pousses de se développer, mais cette méthode doit encore être testée.

Introduit pour l’ornement, le Pittospore du Japon est mentionné dans le milieu naturel pour la première fois en 1891, dans le département du Gard (SIFlore).Les impacts de l’espèce sont peu documentés. Le Pittospore du Japon peut former des peuplements assez étendus dans le Sud-Est de la France, dans des habitats comprenant de nombreuses espèces rares, sa dynamique est donc à surveiller (Fried, 2012).

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Règlementations

Règlementation :

Espèce non réglementée.

Règlementation outre-mer :