Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Potamopyrgus antipodarum

Noms communs :

Hydrobie des antipodes

Règne :

FAUNE

Organisme :

Gastéropode

Famille :

Tateidae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Eau douce

Origine géographique :

Nouvelle-Zélande

Nom anglais :

New Zealand mudsnail

Auteur :

Gray, 1843

Introduction en France :

métropole

Date de rédaction :

  01/08/2017, version 1

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

A l’heure actuelle, les populations de Vimbe ne font pas l’objet de mesures de gestion spécifiques en France.

Originaire de Nouvelle-Zélande, l’Hydrobie des antipodes peut être considérée comme cosmopolite. Elle est présenté en Europe, Australie et Amérique du Nord. L’espèce a été importée accidentellement avec des plantes aquatiques ornementales au 19ème siècle. Elle a également été transportée dans les eaux de ballast des bateaux. En France, elle est présente dans tous les bassins hydrographiques (Onema Nord-Est, 2015).

Cette espèce est capable de développer des populations denses dans les milieux qu’elle colonise, engendrant des impacts non négligeables sur l’écosystème. Des modifications du réseau trophique, de la production primaire et une compétition avec les invertébrés indigènes ont été rapportés (Alonso & Castro-Diaz, 2008 in GISD 2016). Sa grande plasticité écologique, son taux de reproduction et ses capacités de dispersion élevés lui permettent d’établir des populations abondantes avec des effets significatifs sur les écosystèmes (Alonso & Castro-Diaz, 2008 in GISD 2016). Aux Etats-Unis, ses impacts sont considérés comme aussi importants que ceux de la moule zébrée (Dreissena polymorpha) (GISD, 2016).

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Règlementations

Règlementation :

Espèce non réglementée.

Règlementation outre-mer :