Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Sander lucioperca

Noms communs :

Sandre

Règne :

FAUNE

Organisme :

Poisson

Famille :

Percidae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Eau douce

Origine géographique :

Europe centrale – et orientale

Nom anglais :

Pikeperch, Zander

Auteur :

Linnaeus, 1758

Introduction en France :

métropole

Date de rédaction :

  28/09/2016, version 1

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

Pas de modalité de gestion connue actuellement.

Le Sandre a été introduit en France à la fin du XIXème siècle, à partir d’individus en provenance de Hongrie, pour satisfaire les besoins de la pêche de loisir. La première observation date de 1888 dans le Rhin, et en 1912 l’espèce avait colonisé le bassin de la Marne en utilisant les canaux le reliant au Rhin.  Il a ensuite été signalé en 1915 dans le Doubs, en 1920 dans la Saône et en 1930 dans le delta du Rhône. La maîtrise de sa reproduction et du transport des pontes ont ensuite permis de l’introduire dans l’ensemble du réseau hydrographique continental ainsi qu’en Corse en 1970 (Pascal et al., 2006 ; Keith et al., 2011).

Les impacts du Sandre sur les écosystèmes d’accueil français sont peu documentés. En Turquie, des études ont montré que l’introduction du Sandre était associée à la disparition de plusieurs espèces de poissons indigènes, dont deux espèces de Phoxinellus qui sont actuellement considérées comme éteintes (Crivelli, 1995). Le Sandre est l’hôte de l’adulte du trématode Bucephalus polymorphus, qui réalise sont cycle sur deux autres hôtes obligatoires,  la Moule zébrée, également introduite (Dreisseina polymorpha), et la Carpe commune (Cyprinus carpio) (Pascal et al., 2006). Le parasite, introduit avec son hôte définitif, a provoqué de fortes mortalités au sein des populations de Cyprinidés de la Seine en 1964 et 1970. Le Sandre est aussi porteur d’un rhabdovirus primitivement isolé sur la Perche (Perca fluviatilis) (Lambert, 1997).