Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Triadica sebifera

Noms communs :

Arbre à suif

Règne :

FLORE

Organisme :

Arbuste

Famille :

Euphorbiaceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Terrestre

Origine géographique :

Absente dans le milieu naturel

Nom anglais :

Chinese tallow

Auteur :

(Linnaeus) Small, 1933

Introduction en France :

Absente dans le milieu naturel

Date de rédaction :

24/03/2020, version 1

Dernière mise à jour :

mise à jour réglementaire et liens 22/02/2021

Contribution :

Cyril Cottaz (CBN méditerranéen de Porquerolles)

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Répartition :

Absente du territoire français, l’espèce ne fait pas l’objet de mesures de gestion particulières.

L’espèce est indiquée comme « introduite non établie (dont cultivée ou domestique) » en Martinique et en Polynésie française (INPN). En Europe, l’espèce est considérée comme absente en milieu naturel mais on retrouve des mentions de plantations historiques et d’introductions dans les jardins du sud de la France depuis le 19ème siècle (Société nationale d’horticulture de France, 1832).L’espèce survivrait bien dans le Grand Jardin de La Valette, à proximité de Toulon, et pourrait manifestement produire des graines, mais aucune mention de l’espèce n’a été faite en dehors du jardin (Cottaz, comm. pers.). L’ancien Jardin colonial de Paris aurait également testé l’espèce pour la production d’huile au début du 20ème siècle (EPPO, 2018a). Largement utilisé dans la médecine chinoise, l’Arbre à suif a tendance à devenir envahissant dans les milieux où celui-ci a été introduit. Aux États-Unis, T. sebifera provoque une modification du cortège végétal indigène. L’espèce forme des peuplements dominants qui peuvent transformer des milieux prairial en habitat à fourrés ligneux en 10 ans (EPPO, 2018b).

Une altération de la qualité de l’eau est constatée dans les milieux envahis par l’espèce (Leonard, 2008). Les larves d’amphibiens peuvent être affectées négativement lors de la décomposition de la litière des feuilles de T. sebifera en automne (Cotten et al., 2012). Le feuillage de l’arbre à suif est toxique pour le bétail et sa sève peut être irritante pour la peau ou diarrhéique (Rice, 1998).

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.
Louisiana State University
(présentation en anglais)