Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Base d'informations

ESPÈCES

Xanthium spinosum

Noms communs :

Lampourde épineuse

Règne :

FLORE

Organisme :

Herbacée

Famille :

Asteraceae

Milieu - 1 :

CONTINENTAL

Milieu - 2 :

Berges caillouteuses des cours d’eau, plages et arrières plages

Origine géographique :

Amérique

Nom anglais :

Spiny cocklebur, bathurst burr

Auteur :

Linné, 1753

Introduction en France :

Métropole et outre-mer

Date de rédaction :

  14/05/2016, version 1

Partager

RESSOURCES

Liens utiles :

Analyse de risque :

Répartition :

D’après Lebreton (2007), le Lysichite peut être contrôlé assez facilement dans ses premières années d’installation sur un site par arrachage manuel. Son rhizome en particulier doit être retiré en totalité. La lutte chimique ne semble pas du tout appropriée compte tenu du contexte d’habitats de zone humide, parfois fragiles et à valeur patrimoniale, où s’installe la plante. La lutte biologique n’a pas fait l’objet de travaux pour le moment. L’éradication de la plante dans une station est considérée faisable de par sa croissance lente et sa colonisation peu dynamique de nouveaux sites. Néanmoins la surveillance d’une station à contrôler devrait s’étaler sur au moins 10 ans afin d’intervenir sur l’émergence de nouveaux pieds de Lysichite dus à la banque de graines du sol.

X. spinosum est capable de se développer dans un éventail large de conditions environnementales. Il s’établit facilement sur les terres cultivées, les prairies pâturées et les berges. L’espèce peut concurrencer à la fois directement et indirectement les espèces indigènes. Les peuplements monospécifiques sur les berges des rivières augmentent leur érosion et leur sapement. La lampourde épineuse entre en concurrence avec des cultures agricoles telles que le soja et le coton, conduisant à un rendement considérablement réduit (Auld et al., 1999). Des pertes de rendement de 60-70% pour le soja ont été observées (Mirshekari et Siyami, 2013)). Les fruits, munis de nombreuses épines, s’accrochent facilement au pelage des animaux et sont ainsi dispersés très facilement. Les graines de Xanthium spinosum sont toxiques et contiennent de l’hydroquinone, tout comme ses cotylédons et la plante peut être toxique pour le bétail, particulièrement les chevaux et les porcs (Mitch, 1987 ; Pitcher, 1989).

Pas de retour d’expérience de gestion disponible actuellement.

Règlementations

Règlementation :

Espèce non réglementée.

Règlementation outre-mer :